Reconstruction mammaire à Lille, Calais et Dunkerque

Chirurgie esthétique / seins et thorax-chirurgie combinée

Présentation de la reconstruction mammaire

La mastectomie ou mammectomie, correspond à l’ablation de la glande mammaire d’un fuseau de peau et de l’aréole. Elle est souvent nécessaire dans certaines formes de cancer du sein. Une reconstruction mammaire est tout à fait légitime après mastectomie. Il existe plusieurs procédés pour faire une reconstruction mammaire :

  • Reconstruction mammaire par prothèse
  • Reconstruction mammaire par grand dorsal
  • Reconstruction mammaire par grand droit de l’abdomen
  • Reconstruction de la plaque areolo-mamelonnaire (souvent en complément d’une reconstruction du sein)
reconstruction mammaire page

Pour qui et pourquoi une reconstruction mammaire ?

La reconstruction mammaire s’adresse dans la majorité des cas, aux personnes ayant vécu une mammectomie, liée à un cancer du sein. L’idée de perdre un sein peut être terrifiant pour une femme. Quant à la reconstruction mammaire par grand droit de l’abdomen, cela s’adresse aux femmes plutôt corpulentes, peu sportives et non fumeuses.

Comment une reconstruction mammaire se déroule-t-elle dans nos cabinets à Lille, Calais ou Dunkerque ?

Contre-indication médicale

Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention. Votre sécurité étant la première préoccupation de votre cabinet Archimed, les chirurgiens vous demandent l’arrêt complet du tabac et de la cigarette électronique au moins un mois avant l’intervention et jusqu’à cicatrisation (environ 15 jours après). En effet, le tabac est responsable de complications cicatricielles majeures et des échecs de la chirurgie. Pour les interventions comprenant un décollement cutané comme les chirurgies mammaires, le tabac peut entraîner de graves complications cutanées, et des complications cardiaques et respiratoires pendant l’anesthésie. Si vous fumez, il est important d’en informer votre chirurgien qui pourra vous prescrire des substituts nicotiniques. Le jour de l’intervention, un test nicotinique pourra être réalisé. S’il est positif, le chirurgien sera en droit d’annuler l’intervention, pour votre sécurité.

Technique

  • Reconstruction mammaire par prothèse :
    L’intervention consiste à mettre en place, le plus souvent sous la peau et le muscle pectoral, une prothèse interne. Dans les cas les plus simples cette prothèse est permanente. Dans certains cas, il peut s’agir d’une prothèse temporaire d’expansion tissulaire, destinée à accroître la quantité des tissus de couverture de la prothèse permanente. Ce qui peut donner un aspect plus naturel au sein reconstruit. Il existe plusieurs types de prothèses mammaires. Les prothèses sont toutes constituées d’une enveloppe en élastomère de silicone qui peut être lisse ou plus ou moins rugueuse. Elle peut être remplie de sérum physiologique ou de gel silicone.
  • Reconstruction mammaire par grand dorsale :
    Cette intervention chirurgicale a pour but de reconstituer le volume et les contours du sein par un fuseau prélevé dans la région du dos. Cette technique est très utile dans les cas où la peau résiduelle du thorax est insuffisante ou fragilisée par les rayons et ne peut, à elle seule, protéger une prothèse interne. En général, elle ne constitue que l’un des temps de reconstruction mammaire complète qui comporte en outre, selon les désirs de la patiente, une reconstruction de l’aréole et du mamelon. Il s’agit généralement de reconstruction secondaire. Le muscle grand dorsal est un muscle mince et étendu de la région du dos, dont la fonction n’est pas indispensable pour les gestes de la vie courante. Ce lambeau est glissé sous la peau de la paroi latérale du thorax et inséré entre la cicatrice de mastectomie et le sillon sous-mammaire comme « pièce rapportée ».
  • Reconstruction mammaire par grand droit de l’abdomen :
    L’intervention chirurgicale a pour but de reconstituer le volume et les contours du sein par le transfert au niveau du thorax de l’excès de peau et de graisse. Cette technique donne au sein reconstruit une forme et une souplesse relativement naturelles. Le volume apporté est tel qu’il permet au chirurgien de se passer de l’utilisation de toute prothèse interne et l’amélioration de la silhouette au niveau du ventre est souvent perçue comme un agrément. En revanche, le sein reconstruit n’aura que peu de sensibilité au toucher puisque tous les filets nerveux de la sensibilité ont été interrompus lors du transfert. Un renfort synthétique est mis en place pour consolider la paroi abdominale fragilisée par la perte d’une partie du muscle grand droit.
  • Reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire :
    Après avoir reconstruit le volume et la forme du sein, il est souhaitable de proposer une reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire afin de restaurer complètement le symbole de féminité qu’est le sein. Il existe plusieurs techniques pour l’aréole. Par greffe de peau totale, la peau est prélevée au niveau du pli de l’aine car à ce niveau-là, elle est plus naturellement pigmentée et apparaît brune quand on la greffe au niveau de la région du sein. Par le tatouage, c’est la technique la plus simple qui consiste à introduire dans le derme, un pigment stérile.

Et également pour le mamelon :

  • Par la greffe controlatérale : si le mamelon est suffisamment projeté et généreux : on en prélève une partie pour la greffer de l’autre côté.
  • Par les lambeaux locaux : un lambeau local de peau est prélevé et enroulé sur lui-même restaurant un relief mamelonnaire central.

Durée

Pour une reconstruction mammaire par prothèse, l’intervention peut durer une à deux heures. Une reconstruction mammaire par grand dorsal ainsi que par grand droit de l’abdomen dure entre trois et quatre heures. Pour la reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire, l’intervention dure généralement 30 minutes.

Type d’anesthésie 

Il s’agit d’une anesthésie générale où vous dormez complètement quel que soit le procédé de reconstruction mammaire, sauf dans le cas d’une reconstruction de la plaque aréolo-mammaire où il s’agit d’une anesthésie locale simple.

Type d’hospitalisation 

De la même manière, une hospitalisation de plusieurs jours, pouvant aller de 4 à 8 jours est nécessaire, sauf dans le cas d’une reconstruction de la plaque aréolo-mammaire où l’intervention s’effectue en mode ambulatoire.

Fils, bandages et sutures

Les fils sont résorbables, il n’est pas nécessaire de les retirer.

Cicatrices 

Les cicatrices feront l’objet d’une surveillance attentive, il est fréquent qu’elles prennent un aspect rosé et gonflé au cours des premiers mois post-opératoires. Elles s’estompent en général avec le temps pour devenir peu visibles. Cependant, elles ne disparaissent pas complètement. Les cicatrices peuvent parfois rester trop visibles et paraître disgracieuses, pouvant nécessiter un traitement spécifique.

Suites normale d'une reconstruction mammaire

Durée des pansements

Pour une reconstruction mammaire par grand droit de l’abdomen, les pansements seront réalisés régulièrement.

La gestion de la douleur et de la fatigue

Les suites opératoires sont souvent assez douloureuses pendant quelques jours, nécessitant de puissants antalgiques. Ils seront ensuite relayés par des antalgiques plus simples pendant une quinzaine de jours. Au-delà, si la douleur persiste, il faudra faire un examen chez votre chirurgien. Un œdème et des ecchymoses sont possibles après l’opération. On peut observer une gêne à l’élévation du bras.

  • Reconstruction du sein par prothèse : il convient d’envisager une convalescence de deux à trois semaines. On conseille d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive.
  • Reconstruction du sein par grand dorsal : il convient d’envisager une convalescence d’au moins quatre semaine et d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive.
  • Reconstruction mammaire par grand droit de l’abdomen : il convient d’envisager une convalescence d’au moins quatre semaines. Il persistera définitivement une faiblesse au niveau des muscles abdominaux qui peut gêner une femme sportive.

Port d’un vêtement compressif et durée

Pour une reconstruction mammaire par grand dorsal ou par prothèse, un pansement modelant en forme de soutien-gorge est confectionné. Pour une reconstruction mammaire par grand droit de l’abdomen, en fin d’intervention, un pansement modelant du ventre est confectionné. Le port du soutien-gorge (jour et nuit) peut être nécessaire pendant plusieurs semaines. Pour une reconstruction mammaire par grand droit de l’abdomen, une gaine est nécessaire jour et nuit pendant plusieurs semaines.

Durée de l’arrêt du sport

Nous consulter.

Congés : durée de l’éviction sociale

Nous consulter.

Délai avant résultat définitif

Pour une construction mammaire par prothèse, le résultat final n’est pas acquis d’emblée. Au premier pansement, le sein reconstruit aura un aspect un peu figé et la peau qui le recouvre sera peu sensible. Des contractures peuvent survenir. Cet aspect va progressivement évoluer. Il faut attendre deux à trois pour apprécier le résultat de la reconstruction.

De la même façon, pour une reconstruction du sein par grand dorsal, le résultat final n’est pas acquis d’emblée. Le sein pourra être un peu figé avec une sensation de tiraillement au niveau du dos. Il faudra deux à trois mois pour que cet aspect évolue. Des retouches peuvent être prévues au-delà de ce délai. Chez certaines patientes, une ambivalence d’au moins 6 mois est souvent constatée.

La reconstruction mammaire par grand droit de l’abdomen a un aspect figé au début avec une sensation de tiraillement au niveau du ventre. L’aspect du sein va progressivement évoluer. Il faudra deux à trois mois pour que cet aspect évolue. Des retouches peuvent être prévues au-delà de ce délai. Chez certaines patientes, une ambivalence d’au moins 6 mois est souvent constaté.
Pour une reconstruction aréolo-mammelonnaire, le résultat est apprécié après cicatrisation.

Risques et complications potentielles d'une reconstruction mammaire

Les risques liés à l’anesthésie

Lors du rendez-vous avec votre anesthésiste, celui-ci vous informera lui-même des potentiels risques liés à l’anesthésie. Ces risques sont bien évidemment très rares et le fait d’avoir recours à des chirurgiens compétents et expérimentés minimise les risques.

Les risques envisageables les jours suivant l’opération

Comme tout actes chirurgicaux, la reconstruction mammaires peut présenter des risques, même si ceux-ci restent rares lorsque l’on a recours à des chirurgiens qualifiés comme dans votre cabinet Archimed. Pour les 3 types de reconstruction du sein, on retrouve à peu près les mêmes complications envisageables.

  • Infection
  • Hématome
  • Nécrose de la peau, chez les fumeuses principalement
  • Formation d’une coque contractile (prothèse)
  • Vagues et plis (prothèse)
  • Déplacement de l’implant (prothèse)
  • Épanchement séreux

Les complications peuvent inclure

Nous consulter.

Prix d'une reconstruction mammaire à Lille, Calais ou Dunkerque

Informations de prise en charge par la Sécurité sociale

La reconstruction mammaire est prise en charge par l’Assurance maladie.

Fourchette de prix

La fourchette de prix pour une reconstruction mammaire s’étend de 1500 à 2000€.

Notre méthodologie opératoire

Des médecins et chirurgiens à votre écoute.

Cheminement consultation

Consultation

Une intervention chirurgicale n’est jamais anodine : c’est pourquoi chaque nouveau projet initié avec nos clients débute par une consultation avec l’un de nos chirurgiens. Cette entrevue nous permet de vous conseiller et de répondre à l’ensemble de vos interrogations.

Cheminement opération

Opération

Une fois nos clients avertis et informés sur les étapes de leur intervention, un rendez-vous est planifié pour la réaliser. Faire appel à l’expertise du Cabinet Archimed, c’est s’assurer d’une opération réalisée avec minutie et d’un accompagnement complet.

suivi post op méthodologie

Suivi post-opératoire

L’accompagnement de nos experts ne s’arrête pas à l’intervention chirurgicale : en effet, un suivi post-opératoire est réalisé pour traiter les éventuelles corrections, mais aussi les étapes de cicatrisation et vous assurer une satisfaction optimale.

Vous souhaitez prendre rendez-vous ?