Chirurgie du cancer de la peau à Lille

Chirurgie cutanée

Présentation de l'intervention pour un cancer de la peau

Les tumeurs cutanées sont des tâches ou des excroissances de la peau, de taille, forme, et couleurs qui peuvent varier. Elles peuvent se situer sur l’ensemble du visage ou du corps.

Une tumeur peut être bénigne ou maligne. Il peut s’agir de simple grain de beauté, comme de tumeurs très rares. Elles peuvent se développer au cours de la vie ou dès la naissance.

cancer peau page

Premier cas de figure : les tumeurs bénignes

Certaines lésions bénignes peuvent évoluer vers la malignité. Il peut être judicieux de les enlever préventivement. D’autres lésions bénignes peuvent être retirées, notamment lorsqu’elles génèrent une gêne, du fait de frottements ou d’irritations, ou pour des raisons purement esthétiques.

Parmi les tumeurs bénignes on retrouve :

  • Les tumeurs mélaniques : Elles sont extrêmement fréquentes. Les éphélides ou tâches de rousseurs liées à l’exposition solaires. Les lentigos sont présents toute l’année. Les nævi, sont les grains de beauté et peuvent toucher toutes les parties du corps.
  • Les tumeurs de l’épiderme : Les plus fréquentes sont les verrues séborrhéiques. Elles apparaissent après quarante ans. Les kératoses sont des petites taches brunes ou rouges situées dans des zones exposées au soleil.
  • Les tumeurs annexielles : Les plus fréquentes sont les kystes. Il peut s’agir de kystes sébacés, de kystes épidermiques ou des kystes trichilemnaux.
  • Les tumeurs du tissu conjonctif : Elles se développent à partir des vaisseaux, des nerfs, de la graisse, des muscles contenues dans la peau. Elles sont très nombreuses. On retiendra principalement les fibromes, histiocytofibromes et les molluscum pendulum. Dans les lésions vasculaires on retrouve les angiomes. Les lipomes sont des tumeurs graisseurs fréquentes. Les neurofibromes sont des tumeurs nerveuses. Les xanthélasmas sont des dépôts lipidiques au niveau des paupières.

Deuxième cas : les tumeurs douteuses

Parfois, un simple examen visuel ne suffit pas à affirmer la nature bénigne ou maligne de la tumeur. Il s’agit principalement des tumeurs mélaniques lorsqu’elles sont très larges et présentes dès la naissance ou si elles sont traumatisées, si leur couleur ou leur bordure change. Il est recommandé de les retirer dès lors que leur situation anatomique peut entraîner un risque de traumatisme ou poser un problème de surveillance.

Troisième cas : les tumeurs malignes

Les cancers de la peau doivent être retirés car la chirurgie est souvent le seul traitement permettant d’obtenir une guérison complète. Il existe trois catégories de tumeurs cutanées malignes :

  • Les épithéliomas : ce sont des lésions très fréquentes. Les épithéliomas basocellulaires surviennent chez les personnes à la peau blanche, après 45 ans. La principale cause est l’exposition solaire. Dans 80% des cas, ils touchent la face et le cou. Les épithéliomas spinocellulaires, quant à eux, apparaissent après 40 ans, notamment sur les régions exposées au soleil (face, mains) et sur les muqueuses (buccale, anale ou génitale).
  • Les mélanomes sont beaucoup moins fréquents. Ils surviennent le plus souvent sur peau claire et à la suite d’une trop grosse exposition solaire. Toutes les parties du corps peuvent être atteintes. Le traitement chirurgical consiste à retirer la lésion avec des marges de sécurité assez larges. Chez Archimed, on recherchera une atteinte ganglionnaire systématiquement. En fonction de l’épaisseur du mélanome, un traitement complémentaire pourra être proposé (curage ganglionnaire, chimiothérapie, immunothérapie)
  • Les sarcomes, qui sont des tumeurs assez rares. Leur localisation et leur présentation peuvent varier Le traitement est avant tout chirurgical cependant la radiothérapie et la chimiothérapie peuvent être indiquées en complément.

Pour qui et pourquoi une intervention pour un cancer de la peau ?

La chirurgie des tumeurs cutanées s’adresse en premier lieu aux personnes possédant des tumeurs de la peau jugées « à risque pour la santé ». Des examens et diagnostics seront exécutés pour prévoir le meilleur traitement pour ces tumeurs pouvant s’avérer bénignes ou malines.

Comment une intervention pour un cancer de la peau se déroule-t-elle ?

Contre-indication médicale

Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention. En fonction de l’anesthésie, il est possible que l’on vous demande de rester à jeun 6 heures avant l’intervention. Aucun maquillage ni aucun bijou, ne devra être porté durant l’opération.

Votre sécurité étant la première préoccupation de votre cabinet Archimed, les chirurgiens vous demandent l’arrêt complet du tabac et de la cigarette électronique au moins un mois avant l’intervention et jusqu’à cicatrisation (environ 15 jours après). En effet, le tabac est responsable de complications cicatricielles majeures et des échecs de la chirurgie. Si vous fumez, il est important d’en informer votre chirurgien qui pourra vous prescrire des substituts nicotiniques.

Le jour de l’intervention, un test nicotinique pourra être réalisé. S’il est positif, le chirurgien sera en droit d’annuler l’intervention, pour votre sécurité.

Technique

L’exérèse d’une tumeur cutanée nécessite le respect de certains principes, comme toute intervention chirurgicale. Le recours à un professionnalisme total, comme celui des experts d’Archimed, garanti de bonnes conditions techniques et d’hygiène.

L’exérèse chirurgicale doit enlever la lésion de façon complète avec des marges de sécurité de peau saine. Une analyse histologique de la lésion est systématique. Seul cet examen permet d’identifier le caractère bénin ou malin de la lésion. Il permet aussi d’évaluer l’agressivité de la lésion. La technique chirurgicale et les procédés de reconstruction sont différents en fonction du type de lésion.

Durée

La durée d’une chirurgie des tumeurs de la peau peut s’étaler entre 20 minutes et 1 heure.

Type d’anesthésie 

Trois procédés sont envisageables :

  • Anesthésie locale pure : où seule la zone à opérer reste insensible. C’est le cas le plus fréquent.
  • Anesthésie vigile : vous restez éveillé mais vous êtes relaxé. Il peut résulter une certaine amnésie de l’intervention.
  • Anesthésie générale : vous dormez complètement, mais elle est rarement effectuée dans le cadre d’une dermato-chirurgie.

Type d’hospitalisation 

À l’instar des soins dentaires, une dermato-chirurgie peut se réaliser en cabinet, dans la mesure où tout l’équipement nécessaire y est disponible. Si l’intervention est prévue en clinique, elle peut être pratiquée « en externe » avec une entrée juste avant l’opération et une sortie juste après celle-ci. Elle peut aussi s’exécuter en mode ambulatoire.

Fils, bandages et sutures

Les fils ne sont pas résorbables et sont retirés entre le 5ème et le 15ème jour.

Cicatrices 

La cicatrice pourra être massée selon les instructions de votre chirurgien. Celle-ci est souvent rouge ou rosée et peut virer au brun et devenir fibreuse, avant de s’éclaircir et de s’assouplir après quelques semaines ou quelques mois (le plus souvent au-delà du troisième mois après l’intervention). Tant que la cicatrice est encore foncée, il est préférable d’éviter toute exposition et d’utiliser une protection « écran total ».

Suites normale d'une intervention pour un cancer de la peau

Durée des pansements

Environ une quinzaine de jours.

Port d’un vêtement compressif et durée

Suite à l’intervention, on peut constater un certain inconfort avec une sensation de tension sur la cicatrice. De véritables douleurs sont en général rares. Il faudra éviter de solliciter trop la zone opératoire les premiers jours. Des démangeaisons sont cependant assez fréquentes pendant la cicatrisation, mais il s’agit là des suites post opératoires habituelles.

Durée de l’arrêt du sport

Nous consulter.

Congés : durée de l’éviction sociale

Nous consulter.

Délai avant résultat définitif

Un délai de plusieurs mois, pouvant aller d’un à deux ans est nécessaire pour apprécier pleinement l’aspect définitif de la cicatrice. La cicatrisation est un phénomène aléatoire dont la qualité ne peut pas être garantie. Avoir recours à des professionnels, comme ceux de votre cabinet Archimed, vous permet néanmoins de mettre toutes les chances de votre côté, grâce à des chirurgiens formés et expérimentés.

Risques et complications potentielles d'une intervention pour un cancer de la peau

Les risques liés à l’anesthésie  

Toute anesthésie, quelle qu’elle soit, induit dans l’organisme des réactions pouvant être imprévisibles et plus ou moins faciles à maîtriser. Votre anesthésiste Archimed vous informera des potentiels risques lors d’une discussion préopératoire, vous pourrez lui demander toutes les informations dont vous aurez besoin.

Des réactions cutanées bégnines

Nous consulter.

Les risques envisageables les jours suivant l’opération :

Tous les efforts sont mis en œuvre lors de l’intervention pour qu’il y ait le moins de complications possibles après l’intervention. Cependant, comme toute intervention chirurgicale, il existe des risques envisageables post opératoire et votre cabinet Archimed souhaite vous en faire part en toute transparence :

  • Des petits saignements peuvent survenir après l’opération mais sont faciles à contrôler.
  • Des hématomes qui peuvent justifier d’être évacués s’ils sont trop importants.
  • Une infection peut apparaître suite à une forme d’intolérance aux fils de suture. Elle se manifeste par une douleur et une rougeur locale avec écoulement purulent. Cela peut avoir des conséquences néfastes sur la cicatrisation, mais elle peut être vite prise en charge avec des antibiotiques ou de simples soins.
  • Lâchage de suture : ce risque peut résulter des deux précédentes complications. C’est un phénomène fréquent chez les fumeurs qui peut engendrer un élargissement de la cicatrice.
  • Une nécrose cutanée est exceptionnelle mais possible si vous n’avez pas respecté l’arrêt du tabac demandé par vos chirurgiens. Elle compromet fortement le résultat esthétique de l’intervention.
  • Une anomalie de cicatrisation : il peut notamment s’agir de redoutables mais rarissimes cicatrices « chéloïdes », dont le traitement est délicat et souvent décevant.
  • Blessure de nerfs avoisinants : ce sont les filets nerveux sensitifs qui sont le plus souvent concernés. Cela peut aboutir sur des troubles localisés de la sensibilité, pouvant aller exceptionnellement jusqu’à une paralysie partielle de la partie du visage concernée. Ces troubles sont transitoires et disparaissent en quelques semaines.

Les complications peuvent inclure :

Nous consulter.

Prix d'une intervention pour un cancer de la peau

Informations de prise en charge par la Sécurité sociale

La chirurgie des tumeurs malignes ou à risque élevé de malignité est prise en charge par la sécurité sociale suivant les règles conventionnelles.

Fourchettes de prix

Les prix varient selon les types de tumeurs :

  • Carcinomes basocellulaires et reconstruction : 200 à 300€
  • Carcinomes épidermoïdes et reconstruction : 200 à 300€
  • Mélanomes et reconstruction : 200 à 300€
  • Lipomes : 200€
  • Naevus : 200 à 300€
  • Reprise de cicatrice : 200 à 300€
  • Kyste sébacé et autres : 200€
découvrez

Nos autres spécialités en chirurgie cutanée

Notre méthodologie opératoire

Des médecins et chirurgiens à votre écoute.

Cheminement consultation

Consultation

Une intervention chirurgicale n’est jamais anodine : c’est pourquoi chaque nouveau projet initié avec nos clients débute par une consultation avec l’un de nos chirurgiens. Cette entrevue nous permet de vous conseiller et de répondre à l’ensemble de vos interrogations.

Cheminement opération

Opération

Une fois nos clients avertis et informés sur les étapes de leur intervention, un rendez-vous est planifié pour la réaliser. Faire appel à l’expertise du Cabinet Archimed, c’est s’assurer d’une opération réalisée avec minutie et d’un accompagnement complet.

suivi post op méthodologie

Suivi post-opératoire

L’accompagnement de nos experts ne s’arrête pas à l’intervention chirurgicale : en effet, un suivi post-opératoire est réalisé pour traiter les éventuelles corrections, mais aussi les étapes de cicatrisation et vous assurer une satisfaction optimale.

Vous souhaitez prendre rendez-vous ?